Joe

L’actualité cannoise (je veux dire la palme d’or 2010) me permet de réchauffer une vieillerie de plus, millésime 2005. On peut lire (je ne sais pas pour combien de temps encore), la critique du film Uncle Boonmee d’Apichatpong Weerasethakul, Joe pour faire court, et je me dis qu’Azoury pourrait constituer ma dernière raison d’acheter Libé.
Bon sinon, mon petit truc à moi, ça s’appelle Jungle Her ou pourquoi j’ai demandé à mon frère de m’offrir un dvd d’Apichatpong Weerasethakul pour Noël. Cliquer sur l’image ci-dessous, puis cliquer sur jungle, puis sur les images pour passer à la suivante. J’en avais fait une espèce d’impression petit format sur papier semi-cartonné pour mon frère, et ça reflète l’enthousiasme néo-rural néo-robinsonien cotentinois de 6 mois. Not a big deal anyway.
joe.jpg

2 Responses to “Joe”

  1. G Says:

    Azoury sauve libé à lui tout seul. je confirme. Ils ont trouvé la relève du vieux Skorecky. Moins samouraï mais vraiment au fond des choses. Je ne sais pas quel âge il a mais générationellement je me sens proche.

    (ah moi je me souviens de ce Jungle truc. mais j’avais pas tout vu à l’époque ? c’est bien !)

  2. cb Says:

    (en fait j’avais terminé de l’imprimer - et d’une façon pas hyper satisfaisante - quand tu étais venu nous voir à Denneville, mais je ne sais plus si tu avais vu la version web )

Leave a Reply